Bonjour fidèles lecteurs !

Dans cet article je souhaiterais développer une notion qui m’est cher pour bien investir en bourse.

Elle répond à la questions suivante: Comment une entreprise peut être rentable … et perdre de l’argent ?

Bildschirmfoto 2012 07 31 um 11.15.38 300x170 Comment une entreprise peut être rentable ... et perdre de largent en même temps ? L’exemple de Peugeot !

Pour investir correctement sur les marchés financiers pas besoin d’être expert-comptable mais il faut connaître les bases de l’analyse financière et SURTOUT comprendre à quoi elles peuvent servir et comment on peut les utiliser pour gagner pas mal d’argent.

Avec cet article je veux vous aider à développer facilement cette compétence.

Donc aujourd’hui voici une de mes notions préférées (pour une fois que mes cours d’école de commerce servent à quelque chose … :)): la différence entre le résultat comptable et la trésorerie

ou comment PEUGEOT peut être rentable et perdre DE l’argent … en même temps!

En une ligne, il est capital de comprendre la différence entre le compte de résultat, le bilan et le tableau des flux de trésorerie.


Nous prenons l’exemple de Peugeot pour appuyer notre propos. Nous montrons qu’il faut être vigilant car une entreprise peut-être rentable et perdre de l’argent.

 

Précisons ces trois concepts que l’on retrouve dans tous les rapports annuels d’actionnaires et qui constituent la base de toute prise décision d’investissement:

  • le compte de résultat
  • le bilan
  • le tableau des flux de trésorerie

 

Le compte de résultat

Il retrace l’activité comptable d’une année donnée pour une entreprise donnée. Du chiffre d’affaire (CA) on arrive au bénéfice net en passant par la valeur ajoutée (VA), par l’excédent brut d’exploitation (EBE), le résultat d’exploitation et le résultat courant avant impôts (RCAI).

Il reprend donc le total des ventes de l’entreprise, le chiffre d’affaires, auquel on soustrait toutes les dépenses d’une année et les charges comptables (amortissements, dépréciations et provisions etc.) pour arriver au résultat final: le bénéfice net.

C’est le film de l’activité d’une compagnie pour une période donnée.

 

Le bilan

Si le compte de résultat retrace l’activité pour l’ensemble d’une année le bilan présente les mêmes données à un moment précis, à la fin de l’année fiscale; typiquement la fin de l’année civile.

C’est en fait la photographie de la richesse d’une entreprise à un instant donné.

Les changements intervenus au cours de l’activité de l’année sont donc matérialisés dans le bilan.
Prenons un exemple pour être bien sûr que tout le monde suit :). Vous retrouverez tous les détails à l’adresse suivante: http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/publications-financieres/161

 

 

L’EXEMPLE DE PEUGEOT

 

Pour l’année 2011 Peugeot a réalisé un chiffre d’affaires de 59,9 milliards d’euros, un résultat opérationnel de 898 millions et un résultat net de 784 millions (voir page du 10 du document de référence, lien ci-dessus).

Dans le bilan de 2011, donc au 31 12 2011, rappelez-vous que le bilan représente la santé financière d’une entreprise à la fin d’une année fiscale, on relève par exemple la diminution du poste « placements de trésorerie ». Il passe de 2,88 milliards d’euros à 1,29 milliard d’euros .

Cet exemple est fondamental. Il représente la mesure des placements de trésorerie, l’argent que l’entreprise place à court-terme pour faire travailler son cash, l’équivalent de votre livret A, au 31 12 2011 par rapport au 31 12 2010. L’activité de l’entreprise pour une année donnée modifie à la baisse ou à la hausse cette situation. Est-ce que la compagnie a eu besoin d’utiliser ce cash pour financer ses diverses activités?
Ici par exemple l’entreprise a manifestement consommé de la trésorerie pour financer ses activités car le poste subit une diminution de plus de la moitié, - 55,2 % de placements de trésorerie en 2011.

 

Le tableau des flux de trésorerie

Mais il manque le troisième et sans doute le plus important des états comptables d’une entreprise: le tableau des flux de trésorerie. Il retrace tous les mouvements de trésorerie servant à:

  • assurer l’exploitation: les opérations courantes comme les achats de matières premières par exemple
  • assurer le financement: typiquement les emprunts et leur remboursement, les émissions d’obligations etc.
  • assurer les investissements: les opérations à long-terme comme la construction d’une usine de production

Ceci permet donc d’obtenir deux données primordiales: la trésorerie nette d’ouverture et clôture. Donc combien de millions d’euros Peugeot a-t-elle gagnés ou perdus en 2011 ?

Franchement ce n’est pas vraiment rose: l’entreprise avait 10,44 milliards d’euros de cash au 31 12 2010 et … 5,69 milliards d’euros au 31 12 2011 (page 11 du document de référence http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/publications-financieres/161). La compagne a donc brûlé près de 5 milliards en un an … Bref c’est un indicateur probant pour qualifier l’année en question de catastrophique …

 

Vous pourriez objecter que nous avons déjà traité cette information avec la mesure des « placements de trésorerie » dans le bilan.

En fait, la variation des placements de trésorerie permet d’afficher qu’une partie, certes importante mais qu’une partie, des variations de la trésorerie totale de la firme. Peugeot dans notre exemple.

Vous voyez donc pourquoi il est absolument indispensable de comprendre les états comptables d’une société pour savoir s’il faut investir dans celle-ci. On peut très facilement passer à côté de son sujet si l’on ne veut pas mettre les mains dans le cambouis …


En effet, ici Peugeot publie un résultat net POSITIF de 0,78 milliard d’euros pour un chiffre d’affaires de 59,9 milliards d’euros. Et même si le résultat net est en baisse par rapport à 2010: de 1,26 milliards d’euros à 0,78 milliards d’euros, les résultats comptables sont positifs. On pourrait en tirer la conclusion que Peugeot résiste vraiment bien à la crise structurelle qui balaye son secteur.

Mais à quel prix?

Car en tant qu’investisseurs avertis nous regardons les trois états comptables et constatons donc que Peugeot, pour des raisons que je détaillerai dans un prochain article, a brûlé 50 % du total de ses réserves de trésorerie en un an. Et notamment pour faire face au remboursement de ses dettes!

Et à la fin de la journée, du mois, de l’année c’est de cash qu’est constitué votre dividende et non de dettes … C’est pourquoi c’est pour nous un indicateur absolument fondamental à surveiller comme le lait sur le feu car il est, à mon sens, un reflet fidèle de l’image économique d’une entreprise !

 

 

La conclusion de l’exemple Peugeot

 

Vous pouvez très bien avoir une entreprise comme Peugeot qui publie des résultats positifs: résultat d’exploitation, résultat nets dans le vert mais qui en fait de l’autre côté perd de l’argent puisque qu’au cours du même exercice l’entreprise perd 5 milliards d’euros. Le prix à payer pour continuer son activité…


Or une entreprise doit gagner de l’argent, doit générer du cash. 5 milliards d’euros représentaient la moitié des réserves de cash de Peugeot au 31 12 2010.
D’un côté 5 milliards d´euros de liquidités qui s’envolent, d’un autre un bénéfice comptable de plus de 750 millions d’euros. On voit donc, comme indiqué dans le titre de l’article, qu’une société peut être rentable comptablement parlant mais perdre de l’argent, « du vrai argent », du cash.

 

Donc Peugeot va-t-elle pouvoir continuer sans mesures drastiques?
C’est ce que nous verrons dans le prochaine article consacré à Peugeot.

 

Et vous qu’en pensez-vous ? Peugeot est-elle une société en danger de mort?

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.6/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Comment une entreprise peut être rentable ... et perdre de l'argent en même temps ? L’exemple de Peugeot ! , 5.6 out of 10 based on 7 ratings