Article ADR ADR ? Derrière cet acronyme découvrez un produit financier original et intelligent!Bonjour à tous chers lectrices et lecteurs,

 

Saviez-vous que France Telecom est coté aux Etats-Unis! Non ce n’est pas une blague … Car aujourd’hui je vous propose de découvrir un mécanisme inconnu du grand public français: les American Deposit Receipt ou comment les Américains ont accès à certaines sociétés cotées en Europe occidentale tout en se prémunissant des risques de changes (euro/dollar par exemple) et en encaissant les dividendes dans la monnaie locale, en dollars.

 

I/ Le principe de l’ADR (American Deposit Receipt).

 

En effet, imaginez que vous souhaitiez acheter des actions Coca-Cola, celles-ci ne sont pas cotées en France. Or même si le profil de l’entreprise justifie pleinement votre investissement vous devez acheter les actions sur le NYSE (New York Stock Exchange) et vous êtes donc exposé aux risques de fluctuations du dollar par rapport à l’euro.
Pour pallier à cet inconvénient majeur les Américains ont inventé un produit financier, des certificats de propriété d’une action cotée sur un marché étranger auquels sont rattachés les droits aux dividendes et autres gains (dividendes exceptionnels) et droits de votes. Ces certificats nommés American Depoit Receipts sont donc cotés comme l’action d’origine et fluctuent à la hausse comme à la baisse de la même façon. À ceci près que la ratio pour une action et son ADR peut être différent de 1:1. Par exemple un ADR peut représenter 20 ou 100 actions d’origine. Donc l’investisseur américain n’a même pas besoin de détenir l’action en direct d’une entreprise européene pour en bénéficier car l’ADR fonctionne comme un miroir de celle-ci. Malheureusement ce système n’existe pas en France. Ce qui est fort dommage!

Techniquement cela fonctionne de la manière suivante:
Des actions sont achetées sur le marché local par un broker (courtier en anglais) qui les dépose dans un établissement financier. En parallèle les ADRs correspondants à ces actions sont crées et émis par un établissement financier américain à destination des (apprentis) investisseurs.

Pour exemple la compagnie francaise CGG spécialisée dans l’exploration du sous-sol a un ADR coté sur le New York Stock Exchange à une parité de 1:1. C’est à dire qu’un ADR fait le miroir pour une action. On peut aussi, par exemple, citer Vodafone, le géant des télécommunications allemand, LVMH leader mondial du luxe et firme française … mais aussi France Telecom.

II/ Pourquoi il est intéressant de savoir ce que c’est?

 

Tout simplement cela permet de comprendre que l’imagination de la finance est sans borne pour contourner les obstacles classiques. Ici les fluctuation liées aux monnaies et que la création de ce type de produit relativement simple apporte un confort à l’investisseur individuel. En effet cela non seulement lui permet d’investir plus facilement mais, avant tout, élargi très largement le nombre d’actions et donc d’opportunités d’investissement auxquelles il a accès.

A titre personnel je m’intéresse de très près à Coca-Cola et IBM mais les fluctuations de taux de change me pose un sérieux problème. Car à part un French Deposit Receipt, produit qui n’existe pas, il faudrait être un professionnel et donc souscrire à un produit dérivé sur la paire euro/dollar pour me prémunir, moyennant paiement d’une prime, contre le risque de change! Bref difficile à faire et à obtenir.

Si une lectrice, un lecteur a une idée pour solutionner la problématique je suis preneur ! icon smile ADR ? Derrière cet acronyme découvrez un produit financier original et intelligent!

Enfin, je trouve que l’existence des ADRs, qui est bien souvent du resort de la compagnie européene souhaitant être cotée aux US, reflète une conception des produits financiers et de la bourse en général bien différente chez nos amis anglo-saxons. En effet les ADRs ont été créés car il existe une demande réelle aux Etats-Unis pour ce type de produit.

Cela est donc aussi un avantage non négligeable pour une compagnie étrangère dans la mesure où celle-ci a alors accès à de nouveaux investisseurs, notamment les fonds de pensions, et donc à de nouveaux financements. Et cela démontre de l’appétence pour les actions de la part non seulement des investisseurs institutionnels mais aussi des particuliers aux Etats-Unis contrairement à un public français beaucoup plus timoré lorsqu’il s’agit d’investir en bourse.

  

Et vous connaissiez-vous les ADRs? Que pensez-vous de ce produit? Aimeriez-vous que l’on ait la même chose en France?
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
ADR ? Derrière cet acronyme découvrez un produit financier original et intelligent!, 9.7 out of 10 based on 3 ratings